Le Débat stratégique sur l'armement (1992-2005)

Le Débat stratégique sur l'armement (1992-2005)

Plus de détails


30,00 € TTC

LIV-CIR-ARM


Prévenez-moi lorsque le produit est disponible

Programme de fidélisationEn achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 6 points de fidélité. Votre panier totalisera 6 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,20 €.


Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté:


Par Jean-Paul Hébert

Date de parution : 2006
Nb de pages : 256
Editeur : CIRPES (Paris) 

Résumé

EADS, Thales, Safran, MBDA, Eurocopter, DCN, SMA, Areva : ces sociétés majeures de production d'armement n'existaient pas en 1990.
C'est dire l'ampleur du bouleversement qui en quinze ans a transformé le système français de production d'armement. Dans cette période, le chiffre d'affaires de l'industrie d'armement s'est réduit de 40 % et les effectifs directs ont chuté d'un tiers. Les dépenses d'équipement du budget de la défense ont elles aussi diminué d'un tiers et les effectifs de la Délégation générale pour l'armement ont fondu des trois quarts.
Le chiffre d'affaires "armement" pesait presque 2 % du PIS, il n'en représente plus que 0,8 % et les exportations militaires sont tombées de 2,75 % des exportations totales à moins de 1 %. Les transformations actuelles ne sont pas moins importantes que les transformations quantitatives: une distance importante s'est établie entre les firmes et l'Etat : beaucoup de sociétés ont été privatisées et les entreprises publiques ont été transformées en entreprises de droit privé.
Les firmes ont diversifié leur production. Dans cette évolution, l'État a gagné des degrés de liberté Mais la taille atteinte aujourd'hui par certaines entreprises, la diversification européenne ou mondiale de leur marché les placent en situation d'autonomie par rapport au pouvoir politique. II est en train de naître une espèce de "souveraineté industrielle des firmes" qui s'affranchit de la tutelle politique pourtant indissociable de la production d'armement.
Et le développement plus récent des productions de sécurité renforce encore ce processus. L'européanisation a progressé à des rythmes différents suivant qu'il s'agissait de l'européanisation industrielle ou de l'européanisation politique et l'équilibre est encore loin d'être atteint, même si le chemin parcouru vers une Europe de la défense n'est pas négligeable La concentration, face à la puissance américaine, a fait oublier le temps où la Commission de Bruxelles interdisait à l'Aérospatiale de reprendre l'avionneur De Havilland pour ne pas nuire à la concurrence...
Mais dans le même temps, une course aux armements de nouvelle génération s'est durcie entre l'Europe et les Etats-Unis. C'est l'historique de cette mutation radicale qu'on propose ici en rassemblant une centaine d'articles publiés depuis 1992 dans le Débat Stratégique, augmentés d'une synthèse générale.

Sommaire

  • 1990-2005 : la sécularisation du système français de production d'armement
  • La transformation des rapports entre l'Etat et les firmes productrices d'armement
  • La concentration des firmes françaises
  • Programmation militaire et politique d'armement
  • Développement de l'information
  • Politique d'exportation et résultats
  • Heurs et déboires de l'européanisation
  • Relations transatlantiques : une course aux armements de nouvelle génération
  • Le système de production et d'exportation US comme instrument de l'hégémonie
  • Un nouveau siècle américain ?
  • Et pendant ce temps-là, les économistes

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Panier  

(vide)

Réductions

Toutes les promos

Nouveaux produits

Aucun nouveau produit à l'heure actuelle